Je me souviens de cette formation où tu étais là.

En retrait, effacée, en mode « faites pas attention à moi » mais toujours prête à aider.

Quand tu as commencé la séance énergétique que je te transmettais, je t’ai demandé si tu étais confortablement installée pour donner la séance.

Tu m’as assuré que ça allait.

« Moi, c’est pas grave. »

Je t’ai regardé dans les yeux et je t’ai dit : « Si, TU comptes ! »

Tu m’as souri, un peu gênée.

Je ne sais pas si tu l’as laissé entrer à ce moment-là. Je ne sais pas si tu l’as laissé entrer depuis.

Ce : Qui tu es compte !

Ce que je sais, c’est que j’en verrai et j’en entendrai encore des « moi c’est pas grave » et que ça doit changer.

Toutes ces fois où tu te plies en quatre pour les autres : ton mari, tes enfants, ta famille ou même un simple étranger.

Toutes ces fois où tu mets de côté tes envies et besoins pour que les autres soient contents, ne pas faire de vagues, ne pas déranger.

Toutes ces fois où tu n’écoutes pas les signaux de ton corps pour faire plaisir et honorer un rendez-vous, un engagement, une parole donnée.

J’ai vécu des années comme cela.

Moi, je peux passer en dernier. Moi, je peux prendre sur moi. Moi, je suis forte.

Jusqu’à ce que je n’en puisse plus…

C’est tellement plus important de satisfaire les autres. La gentille petite fille.

Toutes ces limites franchies par des paroles et des gestes parce que je n’ai pas su dire ma vérité, parce que je n’ai pas su dire STOP et ME respecter. Et ce, dans les sphères les plus intimes.

Tous ces NON que je n’ai pas osé prononcer, prenant sur moi, encore.

Il est temps d’en finir. Il est temps d’entrer dans l’ère du respect de soi.

Il ne s’agit pas de blâmer l’autre, celui qui franchit la limite. Comment la connaitrait-il si tu ne la verbalises pas ou si tu n’en as toi-même pas conscience ?

Il est temps de t’aimer pleinement, inconditionnellement et de reconnaitre ta valeur.

Ce « moi, c’est pas grave », c’est une négation de qui tu es.

Il est temps de le changer pour : Moi, je compte. Moi, j’ai de la valeur et de l’importance.

Je suis un élément essentiel sur cette planète.

Moi, j’ai mon mot à dire, ma voix à faire entendre, mes créations à porter.

Moi, je suis la voix du changement, de mon propre changement intérieur en premier et de celui des autres, en rayonnance.

Et même si tu n’y crois pas vraiment, pas encore, laisse le entrer.

Laisse apparaitre tout ce qui te fait penser le contraire, les mensonges que tu as adoptés. Regarde les avec amusement car tu es maintenant prête à les laisser s’en aller, à ne plus leur donner de crédit ou de pouvoir sur toi.

Qui tu es compte.

Aujourd’hui, j’ai osé publier une photo de moi nue sur Instagram #belletoutenue, car, pour moi, reconnaitre ma valeur et ma beauté passe aussi par mon corps. Tu ne peux pas te porter un amour inconditionnel sans inclure ton corps. Le voir tel qu’il est et l’aimer, SANS chercher à le changer. Te voir telle que tu es, en entier, SANS chercher à te changer.

Et j’ai bien envie d’être cette invitation là, à t’aimer vraiment.

Il est fort possible que je crée un atelier/programme/accompagnement sur ce thème, je laisse émerger. Dis moi si tu es intéressée dans les commentaires.

~~~~~~~~~~

Tu es nouveau/nouvelle ici ? Rejoins la communauté No Limit  et abonne toi.