Avant, le dimanche, c’était mon jour de repos.

Un mélange de rien et de “on reprend déjà demain”.

Un goût de liberté et de trop peu.

Un espace de détente mais pas trop quand même, pour pas galérer pendant la semaine…

le mal de tête du lendemain de fête…

En ce dimanche après-midi, il est 15h51 et je t’écris.

Je pourrais ne rien faire, je pourrais jouer avec mes enfants, aller faire cuire ma confiture de fraises ou toutes les choses qui composent mon quotidien.

Mais non, je suis là, les mains sur le clavier, à taper.

Je suis là parce qu’aujourd’hui, je CHOISIS de quoi sont faites mes journées. Je fais des pauses quand le besoin s’en fait ressentir et pas à jours et heures fixes.

Je suis là parce que je le choisis.

Tu sens la différence ?

Et pourtant…

J’en ai passé des heures devant mon ordi à contracter mon corps pour en faire encore un peu plus…

J’en ai passé des heures à chercher les méthodes qui allaient me permettre de gagner facilement mes premiers 1000€, ça avait l’air tellement simple pour certains…

J’en ai passé du temps à créer du contenu gratuit, faire des trucs qui ne m’inspiraient aucunement, mettre en place des programmes que j’ai peu ou pas vendus…

A faire de cette vie choisie une forme d’abus de moi-même.

C’est ce qui se passe quand tu doutes ou que tu n’as pas conscience de ta valeur.

C’est ce qui se passe quand tu as envie de délivrer ton message au monde entier… sans (trop) te faire payer.

C’est ce qui se passe quand tu as peur de manquer.

C’est ce qui se passe quand tu ne reconnais pas et ne prends pas ta place, que tu oublies de t’aimer en entier.

Je vois tellement de femmes géniales ne pas oser se montrer, ne pas oser vendre leurs services ou produits ou à un prix si dérisoire !! et se perdre dans une quête perpétuelle d’amélioration et de maitrise.

Et sombrer. Se dire que ça ne marche pas. Se résigner. Et parfois reprendre le chemin des dimanches non travaillés mais payés.

J’ai été cette femme.

Je sais aujourd’hui qu’il s’agit vraiment de trouver son équilibre, sa vérité. Ne pas faire les choses parce que tu penses que tu le dois, ne pas calquer ta vie sur celle de quelqu’un d’autre, si fun semble-t-elle,  mais choisir ce qui te fait plaisir et crée plus pour toi ET TA VIE.

Pas seulement pour tes clients. Pas seulement pour ton CA.

Reconnaitre ta valeur. Prendre ta place. Oser tes offres et tes prix. Oser aussi tes heures et jours “chômés” à TON rythme. Oser ta voix.

Oser en entier la vie qui te ressemble et que tu choisis.

Et choisir d’écrire le dimanche si c’est ce qui te fait plaisir…

Pénélope LM

Photo par Kari Shea sur Unsplash

Tu en veux plus ? Reçois mes lettres d’inspiration.